Un secteur en pleine transformation


Le secteur des placements a considérablement évolué ces dix dernières années. Le rôle d’un conseiller ne se borne plus à gérer des fonds. Il doit aussi aider ses clients et leurs proches à composer avec les aléas de l’existence.

Tout repose sur la dimension relationnelle. Catherine estime que sa capacité d’écoute et son empathie l’ont beaucoup aidée. « Je conseille d’autant mieux mes clients que je suis sensible à leurs besoins, valeurs et priorités. Dans un secteur en évolution où gérer un patrimoine dépasse largement le cadre de la gestion financière et de la sélection de titres, ces aptitudes moins matérielles sont fondamentales. » 

Un soutien hors pair

Catherine évoque aussi les nombreux groupes ou événements qui, axés sur l’élément féminin de DVM, l’ont aidée à se perfectionner, notamment le Comité consultatif des femmes et le colloque annuel des conseillères. Ils insufflent, dit-elle, le sens de la communauté et permettent d’apprendre entre consœurs. 

Si le travail à RBC Dominion valeurs mobilières est gratifiant par bien des aspects, ajoute Catherine, ce qui l’est le plus, c’est aider autrui.

« Rien de tel que de voir un nouveau client vous confier ses finances ou de sentir que vos conseils et prestations l’ont aidé de façon décisive. On noue une véritable relation avec ses clients et on se rend bien compte de l’impact positif énorme qu’on peut avoir sur leur vie. »



Un mot de nos avocats

Le présent article vise à offrir des renseignements généraux seulement et n'a pas pour objet de fournir des conseils juridiques ou financiers, ni d'autres conseils professionnels. Veuillez consulter un conseiller professionnel en ce qui concerne votre situation particulière. Les renseignements présentés sont réputés être factuels et à jour, mais nous ne garantissons pas leur exactitude et ils ne doivent pas être considérés comme une analyse exhaustive des sujets abordés. Les opinions exprimées reflètent le jugement des auteurs à la date de publication et peuvent changer. La Banque Royale du Canada et ses entités ne font pas la promotion, ni explicitement ni implicitement, des conseils, des avis, des renseignements, des produits ou des services de tiers.