Quand elle était enfant, Jass Aujla adorait la lecture, et elle a développé une passion pour l’écriture à l’école secondaire. Encouragée par ses parents à faire des études universitaires en commerce plutôt qu’en journalisme, elle n’a jamais oublié sa passion, même si elle l’a mise sur la touche pendant un certain temps.

Depuis son arrivée à RBC il y a 25 ans, Mme Aujla a connu une belle carrière jalonnée de promotions. Elle avait l’habitude de se gâter en s’achetant quelque chose de spécial, mais une fois, elle a décidé de se payer une retraite d’écriture en Italie. C’est à ce moment qu’elle a commencé l’écriture d’un manuscrit, qu’elle a poursuivi pendant ses déplacements quotidiens dans le train GO. Elle avait amorcé de nombreux projets d’écriture par le passé, mais n’avait jamais réussi à les mener à terme, jusqu’à ce jour.

« L’une des choses qui avaient changé, c’est qu’auparavant, je ne parlais pas de mes buts ni de mes rêves personnels avec mes collègues au bureau, explique-t-elle. À RBC, toutefois, on nous incite à montrer toutes les facettes de notre personnalité, et les collègues et dirigeants s’intéressent à ce que les employés ont à dire. En communiquant mes aspirations aux membres de mon équipe, je ne me suis plus sentie seule dans mon projet, comme si j’étais redevable à quelqu’un d’autre. »

Et lors de la parution du premier roman de Mme Aujla, Next of Twin (en anglais seulement), beaucoup de ses collègues ont assisté au lancement. « J’ai été étonnée de voir toutes les personnes présentes, s’exclame-t-elle. Il y avait des gens à qui je n’avais pas parlé depuis des années, mais ils savaient que je planchais sur mon livre. C’était très émouvant, non seulement d’observer cette marque de soutien, mais aussi de la ressentir. »

Le premier triathlon de Bianca Fernandez a transformé sa vie. Depuis, elle souhaite que d’autres femmes et personnes non binaires aient la chance de vivre cette expérience.

« Entre les bienfaits sur la santé mentale, le sens de l’accomplissement et l’appui de la communauté des triathloniens, il s’agit d’un immense privilège », affirme-t-elle.

Cela dit, les femmes et surtout celles de couleur doivent surmonter de nombreux obstacles à l’entrée. C’est pourquoi Mme Fernandez a cofondé l’organisme Fund Her Tri UK (en anglais seulement), qui offre des possibilités de parrainage et de mentorat afin d’aider des femmes et des personnes non binaires à prendre part à leur premier triathlon. L’objectif est de faire passer le taux de participation des femmes dans cette discipline de 10-25 % à 50 %.

« Le triathlon est un sport à prédominance masculine et nous voulons changer cela, déclare-t-elle. Grâce à notre parrainage et à notre programme de mentorat, dans le cadre duquel les recrues sont jumelées avec une autre triathlonienne d’expérience, nous attirons les femmes et leur donnons envie de rester. »

Les collègues de Mme Fernandez à RBC en Europe ont été les premiers à verser des dons à Fund Her Tri UK à la suite de son approbation à titre d’organisme de bienfaisance officiel. Pour maximiser cet appui, ils l’ont également encouragée à examiner le Fonds de rapprochement des collectivités RBC.

Ce Fond est provisionné par RBC et par les employés qui font du bénévolat en équipe afin de répondre aux besoins pressants des collectivités où ils résident et travaillent. Il suffit de former une équipe avec au moins deux autres employés, de déterminer le besoin à combler, de demander une subvention, puis de passer à l’action aux côtés de l’organisme bénéficiaire.

Mme Fernandez a reçu l’autorisation d’utiliser la subvention de 1 500 £ afin de remanier le site Web de l’organisme et de mettre au point du matériel de collecte de fonds.

« Au Royaume-Uni, il existe beaucoup de subventions et de fonds financés par le gouvernement auxquels on peut soumettre une demande, précise-t-elle, mais la démarche est extrêmement longue et fastidieuse. Dans le cas du Fonds de rapprochement des collectivités RBC, il n’a fallu que 10 petites minutes pour remplir la demande. Les responsables m’ont posé quelques questions et après quelques semaines seulement, nous avions obtenu notre approbation. »

Avec l’aide du Fonds de rapprochement des collectivités RBC, Mme Fernandez et Fund Her Tri UK ont pu donner la chance à un plus grand nombre de femmes de vivre, elles aussi, une expérience transformatrice. 

Un mot de nos avocats

Le présent article vise à offrir des renseignements généraux seulement et n'a pas pour objet de fournir des conseils juridiques ou financiers, ni d'autres conseils professionnels. Veuillez consulter un conseiller professionnel en ce qui concerne votre situation particulière. Les renseignements présentés sont réputés être factuels et à jour, mais nous ne garantissons pas leur exactitude et ils ne doivent pas être considérés comme une analyse exhaustive des sujets abordés. Les opinions exprimées reflètent le jugement des auteurs à la date de publication et peuvent changer. La Banque Royale du Canada et ses entités ne font pas la promotion, ni explicitement ni implicitement, des conseils, des avis, des renseignements, des produits ou des services de tiers.