""

Les prochaines cibles des femmes en technologie 

​​​​​​​Temps de lecture : 5 minute 

Depuis des décennies, partout dans le monde, les femmes sont confrontées à des défis uniques et préjudiciables au travail. Qu’il s’agisse de la représentation égale, de l’équité salariale entre les sexes ou de la prise en charge de la plupart des responsabilités familiales et domestiques, les difficultés sont bien présentes. Dans les secteurs à prédominance masculine comme la technologie, ces inégalités peuvent être ancrées encore plus profondément, compliquant la tâche à celles qui tentent de laisser leur marque. 

« En tant que femme œuvrant en technologie depuis vingt ans, j’ai vu de près les difficultés auxquelles tant de femmes de notre domaine sont aux prises », a déclaré Laura Evertsen, directrice générale principale, Résilience des applications, Cybersécurité mondiale. Bien que nous ayons réalisé des progrès, il reste encore du chemin à faire pour accroître la représentation de la diversité des genres, tout comme celle des personnes autochtones, noires et de couleur, dans les rôles de direction.  Je participe encore à plusieurs réunions dans le secteur où je suis la seule femme et où aucune personne appartenant à une minorité visible n’est représentée. »  
​​​​​​​
Les études montrent que la diversité est nécessaire dans le domaine technologique : elle favorise une plus grande innovation et permet de créer de meilleurs produits, plus sûrs et plus représentatifs. Selon un rapport de McKinsey publié en 2020, les entreprises qui soutiennent la diversité obtiennent de meilleurs résultats, recrutent des employés plus talentueux, ont des employés plus mobilisés et maintiennent leur personnel en poste plus efficacement que celles qui ne mettent pas l’accent sur la diversité et l’inclusion. Pourtant, bien que des progrès aient été réalisés, les femmes restent largement sous-représentées dans le domaine technologique. 
Les équipes tournées vers l’avenir sont diversifiées, inclusives et équilibrées en ce qui concerne les genres. D’ailleurs, de nombreuses entreprises ont mis en place des programmes et des systèmes de soutien pour garantir la réussite des femmes. À RBC, nous avons intégré la parité des sexes dans notre stratégie et nos objectifs, et nous la soutenons activement. En fait, RBC est l’une des deux seules entreprises à avoir reçu le prix Catalyst en 2021 pour avoir augmenté la représentation des femmes et favorisé l’inclusion. Cela dit, nous savons qu’il y reste encore beaucoup à faire pour éliminer les biais et les obstacles, et créer un avenir plus équitable. 

Le 2 juin, l’événement X Femmes en technologie de la conférence Collision proposera des tables rondes et des activités de réseautage. En soulevant des questions pertinentes sur la façon dont les femmes travaillent et sont traitées dans le domaine de la technologie aujourd’hui, ces activités viseront à stimuler la discussion sur la façon dont nous pouvons surmonter les biais au travail et atteindre l’égalité des sexes. 

Voici des activités auxquelles pourront prendre part les participants : 

  • une discussion avec le chef des données de RBC et des dirigeants du Nasdaq et de Slack sur la façon dont la pandémie a été un point de bascule pour le changement et la façon dont les entreprises les plus astucieuses et les femmes dirigeantes sont en excellente position pour profiter de l’accélération numérique constatée dans tous les domaines ; 
  • une table ronde avec des scientifiques en intelligence artificielle (IA) ainsi que des chefs d’entreprise de Borealis AI, d’Accenture et d’Integrate.ai sur les changements de mentalité et de processus que les entreprises doivent opérer pour réussir avec l’IA, ainsi que sur l’amélioration de la collaboration entre les équipes techniques et commerciales ; 
  • une discussion avec des experts de RBC, de Standup Ventures et de Version One sur l’investissement dans les entreprises canadiennes en démarrage et leur développement, axée sur les dynamiques en jeu pour les entrepreneurs et sur la façon de passer d’entreprise en démarrage à entreprise dominante ; 
  • une discussion avec des employés de RBC issus de divers secteurs de l’entreprise sur la prochaine génération de technologues et sur la façon dont les entreprises peuvent développer des aptitudes et des capacités qui n’existent pas encore ; 
  • une séance approfondie sur la cybersécurité avec RBC, le service de cyberopérations du service de police de Toronto et l’Université Ryerson pour examiner comment le secteur privé, les autorités chargées de l’application des lois et les universités relèvent les défis de la cybersécurité dans un monde numérique. 


Les billets sont gratuits pour tous ; cliquez ici pour vous en procurer. L’ordre du jour officiel sera dévoilé sous peu. Si vous avez participé à la conférence Collision en avril, vous recevrez automatiquement votre billet pour l’événement X Femmes en technologie à l’adresse électronique que vous avez utilisée pour vous inscrire. Nous encourageons les employées de RBC à participer à l’événement de type rencontre express qui se tiendra de 14 h à 14 h 15 : ce sera l’occasion de rencontrer d’autres femmes dans le domaine technologique et de nouer des liens avec elles.